Les Entretiens du Cadre de Ville

Conférences

Retour sur les Entretiens du Cadre de Ville 2019

17 octobre 2019

Dans une période de grandes mutations sociétales et réglementaires, mais également d’urgence climatique, les acteurs de la production de la ville sont amenés à faire évoluer leurs approches et leurs métiers, pour répondre à de nouvelles attentes.

Voici quelques-unes des pistes évoquées lors de ces quatrième Entretiens du Cadre de Ville.

  • Développer les projets, non plus seulement sous l’angle de la rentabilité financière, mais aussi au regard de leurs retombées sociales, environnementales ou de la qualité d’usage.
  • Limiter au maximum la consommation des ressources, qu’elles soient foncières, matérielles ou financières.
  • Anticiper l’évolutivité, la réversibilité et l’adaptabilité des programmes, en lien avec des usages de moins en moins figés dans le temps.
  • Adopter des démarches plus inclusives et participatives, avec des usagers finaux non plus seulement « au centre de la réflexion », mais au « cœur de la réalisation des projets ». 

Pour répondre à ces enjeux essentiels pour l’avenir, nous souhaitons également retenir quelques principes forts, qui font leur chemin, aujourd’hui, parmi l’ensemble des acteurs de la filière, et que nous soutenons depuis longtemps.

  • La nécessité de démarrer toute démarche de projet par la prise en compte des besoins des utilisateurs finaux des programmes. Comme l’a rappelée Alexandra François-Cuxac, Présidente de la FPI, en propos liminaire, cette approche « design-thinking » est partagée aujourd’hui par la plupart des acteurs de la filière.
  • La possibilité de produire massivement du logement en accession abordable dans les secteurs les plus « tendus », sans pour autant sacrifier la qualité et l’équilibre économique des projets (notamment par le recours à des montages adaptés). Le succès du déploiement des OFS et des réalisations en BRS, illustré notamment par le retour d’expérience de l’EPF 74 qu’ADEQUATION a accompagné, en est la démonstration.
  • La capacité à intervenir sur des marchés dits « détendus », grâce à des logiques partenariales et de partage de risque entre acteurs publics et privés, et des mécanismes de commercialisations participatifs différents. Un principe expliqué lors des Entretiens du Cadre de Ville par Val-d’Oise Habitat et la commune de Villiers-le-Bel.

Des cas très concrets de réussite, pour répondre au grand défi qu’est la production d’une offre résidentielle abordable et inclusive. Vivement l’année prochaine !


Quentin Lamour, consultant ADEQUATION

Haut de page

Autres actualités recommandées

non sit tristique dictum quis facilisis